La Caravane du goût
Croquarium
 

Noémie, Rosalie, et James, journalistes

Noémie, Rosalie, et James, journalistes

Les élèves de l’école L’Arc-en-ciel de Saint-Narcisse-de-Beaurivage poursuivent l’aventure Un jardin pour chaque enfant, et se font un devoir de communiquer leur expérience. Voici un texte rédigé par Noémie, Rosalie et James suite à l’atelier Retour aux racines animé par Gaston Couillard, ambassadeur Croquarium.

Bonjour à tous,

Le mercredi 28 février 2018, on a eu la chance de faire de succulents biscuits aux légumes.

Voici la préparation :

Pour commencer, nous avons ajouté une tasse de farine dans un grand bol. Ensuite, on y a mis un quart de cuillerée à thé de bicarbonate de sodium, un quart de cuillerée à thé de poudre à pâte, un mélange humide déjà préparé par M. Gaston (œufs, sucre, vanille, cassonade et de l’huile de tournesol) et, finalement, un huitième de tasse de carottes, un huitième de tasse de betteraves, un huitième de tasse de courgettes. Après, nous avons ajouté une demi-tasse de flocons d’avoine. Avant de faire cuire nos biscuits, nous pouvions ajouter l’épice de notre choix (gingembre ou muscade). Nous les avons fait cuire entre 15 et 20 minutes.

Pendant qu’ils cuisaient, nous avons mangé des carottes, des betteraves et des courgettes râpées. Par la suite, nous avons goûté à de la farine (on trouve que c’est meilleur dans une recette que seule, sans accompagnement), de la cassonade et des flocons d’avoine. La cassonade et les flocons d’avoine ont été très appréciés des élèves! La farine a été beaucoup moins populaire! Quand les biscuits ont été prêts, nous les avons dégustés avec amour ! Tous les élèves de la classe ont adoré cet atelier avec Monsieur Gaston Couillard, chef cuisinier!

De vos journalistes : Noémie, Rosalie et James.

croquarium
croquarium
info@croquarium.ca
Aucun commentaire

Publier un commentaire

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.