La Caravane du goût
Croquarium
 

Quand c’est le jardin qui sème

Quand c’est le jardin qui sème

Crédit photo : Croquarium par Frédéric Gosselin

Les plants se fanent, ils cueillent les toutes dernières récoltes, et pourtant, ce jardin continuera de leur apporter beaucoup. Les quinze jeunes qui ont participé à la toute première édition sherbrookoise du Jardin jeunes entrepreneurs s’attèlent aujourd’hui aux dernières tâches saisonnières : la fermeture du jardin.

Ils se sont lancés avec le désir de prendre soin de la planète, d’apprendre à se nourrir, de donner un autre sens à leur d’été; ils en repartent avec encore plus. Pour l’un, ce sont des compétences maraîchères, pour l’autre c’est une nouvelle confiance en soi, la fierté d’avoir parcouru le chemin de la semence jusqu’à la mise en marché de leur produit… frais comme transformé. Ces jeunes de 10 à 15 ans ont passé plus de trois mois à travailler la terre et à grandir, en même temps que leur jardin.

Accompagnés par Croquarium, les jeunes ont reçu une dizaine d’ateliers portant sur l’horticulture, la transformation alimentaire, les relations clients, et la mise en marché ; ils ont visité des entreprises, et participé à six marchés publics de la région. Après déjà deux ans de succès de ce projet dans une autre ville, Croquarium est fier d’avoir enfin pu le partager ici, à Sherbrooke, et persuadé que les jeunes rapportent avec eux beaucoup plus que des histoires de jardin.

Avec le Jardin jeunes entrepreneurs, on s’aperçoit que c’est aussi le jardin qui sème quelque chose au cœur de la vie de ces jeunes.

Si l’expérience est significative pour les jeunes, elle est aussi porteuse de sens pour les partenaires qui ont soutenu le Jardin jeunes entrepreneurs Croquarium. Interpellés par les questions environnementales, la saine alimentation, la collectivité, l’entrepreneuriat, ou encore les enjeux entourant la réalité des producteurs agricoles.

Bravo Croquarium pour cette initiative qui permet à des jeunes de devenir entrepreneur et, qui sait à former notre relève agricole de demain? Apprendre à cultiver, récolter et mettre en marché leurs produits est la meilleure école pour devenir des citoyens responsables et de rapetisser le fossé qui sépare les consommateurs des producteurs agricoles.

François Bourassa, président UPA Estrie

Au terme de la saison, Croquarium tient à remercier chaleureusement de leur soutien : Englobe, Michel Lapierre (fondateur des Marchés Végétarien) l’UPA-Estrie, SolÉco et Agri-Stratégies, Gogo Quinoa, la Caisse d’économie solidaire, et Lassonde. C’est grâce à votre soutien que nous pouvons aujourd’hui récolter.

Nous souhaitons également remercier le Jardin collectif des nations qui nous a accueillis sur ses terres, une pensée toute spéciale aux entreprises et maraîchers qui ont partagé avec nous cette saison, aux parents des jardinières et jardiniers qui ont été de merveilleux complices, et surtout merci aux jeunes qui ont accepté le temps d’un été de vivre au rythme du jardin. Nous souhaitons que ce que ce jardin a semé en vous s’épanouisse au fil des saisons et colore le reste de votre parcours.

croquarium
croquarium
info@croquarium.ca
Aucun commentaire

Publier un commentaire

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.